Groupe JAY : AUTO-RENOUVELLEMENT ET DIFFÉRENCIATION DES EPITHELIA
Département : Biologie du cancer - Axe de recherche : Réseaux moléculaires et cellulaires

Groupe Pannequin : SIGNALISATION, PLASTICITÉ ET CANCER
Département : Biologie du cancer - Axe de recherche : Biologie translationnelle

Thème de recherche du groupe Philippe JAY

Nous utilisons l’épithélium intestinal pour étudier la dynamique cellulaire dans un épithélium à renouvellement rapide, et ses altérations dans le cancer et les maladies inflammatoires. Notre but est de comprendre les réseaux génétiques et les voies de signalisation impliqués dans le maintien des cellules souches de l’épithélium intestinal et dans leur différenciation, ainsi que les fonctions des cellules épithéliales différenciées dans la régulation de l’interface entre l’hôte et son environnement. Nos approches expérimentales combinent la génétique de la souris, la biologie cellulaire et moléculaire et les analyses pan-génomiques.

 

Fonction du facteur de transcription Sox9 : Les cellules de Paneth représentent un des types de cellules différenciées de l’épithélium intestinal. Elles sécrètent des peptides antimicrobiens régulant la flore intestinale, et contribuent à la niche des cellules souches de cet épithélium. Nous étudions la fonction de Sox9, exprimé dans les cellules souches et les cellules de Paneth (Blache et al., J. Cell Biol. 2004), ainsi que dans les cellules tuft (Gerbe et al., J. Cell Biol. 2011). La délétion constitutive de Sox9 dans l’épithélium intestinal résulte en l’absence des cellules de Paneth (Bastide et al., J. Cell Biol. 2007). Notre objectif actuel est de comprendre la fonction de Sox9 dans les cellules de Paneth et dans les cellules souches de l’épithélium intestinal.

 

Cellules souches et cancer : Bien que l’identité précise des cellules souches de l’épithélium intestinal soit encore controversée, les cellules exprimant Lgr5, situées dans le fond des cryptes intestinales, possèdent toutes les caractéristiques attendues de cellules souches. Nous avons analysé le mode de ségrégation chromosomique de ces cellules pour conclure qu’elles ségrégent leurs chromosomes de façon aléatoire (Escobar et al, Nature Communications 2011). Nous étudions aussi le rôle des cellules souches cancéreuses (CSC) dans la récidive tumorale. Ce projet inclue (1) l’identification de nouveaux acteurs impliqués dans la résistance des CSCs à la chimiothérapie, pour proposer des stratégies thérapeutiques alternatives qui diminuent ou éliminent la résistance, (2) le rôle des cellules tumorales circulantes ayant des propriétés de CSCs dans le processus de l’invasion métastatique, et (3) le rôle de régulations post-traductionnelles dans la plasticité cellulaire des CSCs.

D’autres projets sont en cours pour comprendre les bases moléculaires de la tumorigenèse et leurs implications dans la biologie des cellules souches.

 

Fonctions des cellules tuft : La morphologie unique des cellules tuft a permis leur identification il y a plus de 50 ans. Depuis, elles sont restées peu étudiées, notamment en raison de l’absence de marqueurs appropriés.

Nous avons récemment caractérisé les cellules tuft intestinales chez l’homme et la souris (Gerbe et al., Gastroenterology 2009, vol. 137: 2179). Ces cellules expriment le marqueur Dclk1, jusque-là considéré comme un marqueur de cellules souche quiescente putative dans l’épithélium intestinal. Nous avons démontré que ces cellules sont plutôt des cellules tuft post-mitotiques au renouvellement permanent et rapide, et constituent un cinquième lignage cellulaire distinct dans l’épithélium intestinal (Gerbe et al., J. Cell Biol. 2011, vol. 192: 767-780; ; Gerbe et al. CMLS 2012, vol. 69: 2907-2917). En même temps que d’autres équipes, nous avons récemment identifié la première fonction des cellules tuft intestinales, dans l’initiation de la réponse immunitaire de type 2 lors d’infections par des parasites helminthiques (Gerbe et al., Nature 2016; Gerbe et al., Mucosal Immunology, 2016). Dans les projets en cours, nous étudions les fonctions des cellules tuft dans différentes situations physiologiques ou pathologiques.

 

img.jay.200

 

LIEN VERS WEB EQUIPE

LIEN VERS GIStem consortium homepage

{/slider}

coucou

Thème de recherche du groupe Julie PANNEQUIN

Alors que le cancer a depuis longtemps été considéré uniquement comme une maladie de prolifération anarchique, l’identification des cellules souches cancéreuses a véritablement remis en cause ce dogme. Les cellules souches cancéreuses (CSC) représentent une sous population minoritaire de la tumeur et sont douées de capacité d’autorenouvellement, d’initiation tumorale et de résistance aux traitements conventionnels. Dans l’équipe nous nous intéressons à leur signalisation cellulaire et à leur plasticité et étudions particulièrement leur implication dans le processus de récidive tumorale dans le contexte du cancer du côlon. Nos recherches se déclinent en trois axes principaux. Le premier est focalisé sur la chimiorésistance des CSC et le décryptage des mécanismes sous-jacents afin d’identifier des moyens permettant de sensibiliser ces cellules aux différents agents de chimiothérapie. Le deuxième axe propose d’étudier la plasticité des CSC sous l’angle du contrôle traductionnel, et tout particulièrement par le biais des modifications de l’ARN (épitranscriptome). Enfin la dissémination tumorale constitue le sujet du troisième axe, avec comme focus la caractérisation des cellules tumorales circulantes, la dissémination précoce et la dormance tumorale.

Nous avons établi une collection de lignées primaires à partir de tumeurs, de métastases et de sang de patients. L’équipe a acquis une expertise reconnue dans l’exploitation de modèles murins (xénogreffes ou modèles spontanés de tumorigénèse colorectale) ou encore l’utilisation de biopsies de patients porteurs de cancers colorectaux obtenues grâce à d’étroites collaborations avec différents hôpitaux de la région (Nîmes et Montpellier). Nous utilisons et développons des outils technologiques de dernière génération tels que le « ribosome profiling » (Ribo-seq), le « methylated RNA immunoprecipitation sequencing » (MeRIP-seq) et la spectrométrie de masse des modifications de l’ARN. La notion de recherche translationnelle est au centre de l’ensemble des projets. Cette volonté est soulignée par le développement de concepts thérapeutiques novateurs et la présence du Dr Samalin (Oncologue Digestive de l’ICM), récemment accueillie au sein de notre équipe. Enfin, notre équipe est très fortement engagée au sein du Réseau SUNRiSE qui fédère de nombreuses équipes Françaises travaillant sur la thématique des cellules souches cancéreuses des tumeurs solides.

 

img.pannequin.200

Équipe

Chef d'équipe

Philippe Jay
DR2, Inserm


  IGF Nord 107a

  04 34 35 92 98

 

Personnel de l'équipe JAY/JAY

Nathalie Coutry
CRCN, Inserm


  IGF Nord 121a

  04 34 35 93 03

 

Laure Garnier
IE CDD, CNRS


  IGF Nord 103

  04 34 35 92 66

 

François Gerbe
CRCN, CNRS


  IGF Nord 121a

  04 34 35 93 03

 

Alicia Giordano
Master 2, CNRS


  IGF Nord 103

  04 34 35 92 66

 

Lilia Malamelli
IE CDD, CNRS


  IGF Nord 103

  04 34 35 92 66

 

Marième Ndjim
Post-doctorant(e), UM


  IGF Nord 103

  04 34 35 92 66

 

Julie Nguyen
Doctorant(e), UM


  IGF Nord 103

 

 

Emmanuelle Sidot
Doctorant(e), UM


  IGF Nord 103

  04 34 35 92 66

 

Personnel de l'équipe JAY/PANNEQUIN

Lucile Bansard
AI CDD, CNRS


  IGF Nord 105b

  04 34 35 92 36

 

Amandine Bastide
Post-doctorant(e), Inserm


  IGF Nord 108b

  04 34 35 92 67

 

Guillaume Belthier
Doctorant(e), CNRS


  IGF Nord 108d

  04 34 35 93 21

 

Caroline Bonnans
CRCN, Inserm


  IGF Nord 108b

  04 34 35 92 67

 

Morgan Brisset
Master 1, CNRS


  IGF Nord 108d

  04 34 35 93 21

 

Armelle Choquet
MCF, UM


  IGF Nord 107b

  04 34 35 92 67

 

Philippe Crespy
TCN, UM


  IGF Nord 108d

  04 34 35 93 21

 

Alexandre David
CRCN, Inserm


  IGF nord 106

  04 34 35 92 67

 

Bénédicte Dréan
AI CDD, CNRS


  IGF Nord 118

  04 34 35 93 21

 

Alessandro Giammona
Post-doctorant(e), UM


  IGF Nord 105b

  04 34 35 92 36

 

Hélène Guillorit
Doctorant(e), UM


  IGF Nord 108b

  04 34 35 92 65

 

Francoise Macari
MCF, UM


  IGF Nord 107b

  04 34 35 92 67

 

Élisa Moutin
Master 1, CNRS


  IGF Nord 108

  04 34 35 93 21

 

Julie Pannequin
CRCN, CNRS


  IGF Nord 108b

  04 34 35 92 65

 

Jean-Marc Pascussi
CRCN, Inserm


  IGF Nord 105b

  04 34 35 92 36

 

Chris Planque
MCF, UM


  IGF Nord 105b

  04 34 35 92 36

 

Sébastien Relier
Doctorant(e), UM


  IGF Nord 108

  04 34 35 92 67

 

Anaïs Riviere
Licence pro, UM


  IGF Nord 108b

  04 34 35 92 65

 

Olivia Villeronce
Doctorant(e), UM


  IGF Nord 106

  04 34 35 93 21

 

Jihane Vitre
IE CDD, CNRS


  IGF Nord 108d

  04 34 35 93 21

 

Publications majeures du groupe Philippe Jay

  • Gerbe F., Sidot E., Smyth D. J., Ohmoto M., Matsumoto I., Dardalhon V., Cesses P., Garnier L., Pouzolles M., Brulin B., Bruschi M., Harcus Y., Zimmermann V. S., Taylor N., Maizels R. M. and Jay P. : Intestinal epithelial tuft cells initiate type 2 mucosal responses to helminth parasites. Nature, 529:226-230 (2016)
  • Gerbe F. and Jay P. : Intestinal tuft cells : epithelial sentinels linking luminal clues to the immune system. Mucosal Immunology, 9(6) : 1353-1359 (2016)
  • Gerbe F., Legraverend C. and Jay P. : The intestinal epithelium tuft cells: specification and function. Cellular and Molecular Life Sciences, 69(17) : 2907-2917 (2012).
  • Ecobar M., Nicolas P., Sangar F., Laurent-Chabalier S., Clair P., Joubert D., Jay P. and Legraverend C. : Intestinal epithelial stem cells do not protect a copy of their genome by asymmetric chromosome segregation. Nature Communications, 2 : 258 (2011).
  • Gerbe F., van Es J. H., Makrini L., Brulin B., Mellitzer G., Robine S., Romagnolo B., Shroyer N. F., Bourgaux J.-F., Pignodel C., Clevers H. and Jay P. : Distinct ATOH1 and Neurog3 requirements define tuft cells as a new secretory cell type in the intestinal epithelium. The Journal of Cell Biology, vol. 192(5) : 767-780 (2011). Commentaire éditorial en page 706.
  • Gerbe F., Brulin B., Makrini L., Legraverend C. and Jay P. : DCAMKL-1 expression identifies tuft cells rather than stem cells in the adult mouse intestinal epithelium. Gastroenterology, vol. 137(6) : 2179-2180 (2009).
  • Bastide P., Darido C., Pannequin J., Kist R., Robine S., Marty-Double C., Bibeau F., Scherer G., Joubert D., Hollande F., Blache P. and Jay P. : Sox9 regulates cell proliferation ans is required for Paneth cell differentiation in the intestinal epithelium. The Journal of Cell Biology, vol. 178 (4) : 635-648 (2007).

Publications majeures du groupe Julie Pannequin

  • Circulating tumour cells from patients with colorectal cancer have cancer stem cell hallmarks in ex vivo culture. Grillet F, Bayet E, Villeronce O, Zappia L, Lagerqvist EL, Lunke S, Charafe-Jauffret E, Pham K, Molck C, Rolland N, Bourgaux JF, Prudhomme M, Philippe C, Bravo S, Boyer JC, Canterel-Thouennon L, Taylor GR, Hsu A, Pascussi JM, Hollande F, Pannequin J. Gut. 2017 Oct;66(10):1802-1810.

  • Pregnane X-receptor promotes stem cell-mediated colon cancer relapse. Planque C, Rajabi F, Grillet F, Finetti P, Bertucci F, Gironella M, Lozano JJ, Beucher B, Giraud J, Garambois V, Vincent C, Brown D, Caillo L, Kantar J, Pelegrin A, Prudhomme M, Ripoche J, Bourgaux JF, Ginestier C, Castells A, Hollande F, Pannequin J, Pascussi JM. Oncotarget. 2016 Aug 30;7(35):56558-56573.

  • Autocrine Secretion of Progastrin Promotes the Survival and Self-Renewal of Colon Cancer Stem-like Cells. Giraud J, Failla LM, Pascussi JM, Lagerqvist EL, Ollier J, Finetti P, Bertucci F, Ya C, Gasmi I, Bourgaux JF, Prudhomme M, Mazard T, Ait-Arsa I, Houhou L, Birnbaum D, Pélegrin A, Vincent C, Ryall JG, Joubert D, Pannequin J, Hollande F. Cancer Res. 2016 Jun 15;76(12):3618-28.

  • Antibiotics inhibit sphere-forming ability in suspension culture. Relier S, Yazdani L, Ayad O, Choquet A, Bourgaux JF, Prudhomme M, Pannequin J, Macari F, David A. Cancer Cell Int. 2016 Feb 12;16:6. doi: 10.1186/s12935-016-0277-6

  • TRM6/61 connects PKCα with translational control through tRNAi(Met) stabilization: impact on tumorigenesis. Macari F, El-Houfi Y, Boldina G, Xu H, Khoury-Hanna S, Ollier J, Yazdani L, Zheng G, Bièche I, Legrand N, Paulet D, Durrieu S, Byström A, Delbecq S, Lapeyre B, Bauchet L, Pannequin J, Hollande F, Pan T, Teichmann M, Vagner S, David A, Choquet A, Joubert D Oncogene. 2016 Apr 7;35(14):1785-96..
Gerbe F. and Jay P. : Intestinal tuft cells: epithelial sentinels linking luminal cues to the immune system. Mucosal Immunology, vol. 9 (6) : 1353-1359 (2016).
 

Évènements

April 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01
02
03
04
05
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30